Priez pour paix

Musique du Moyen-Âge, chansons, polyphonies et improvisations
Voix et instruments
4 chanteuses, organetto, kamanche et percussions

La voix des femmes fut souvent tue en occident. Elle l’est encore aujourd’hui dans le monde, témoin cette jeune chanteuse iranienne, Sara Hamidi, qui transgresse l’interdit fait aux femmes de se produire en public et choisit l’exil plutôt que le silence.
Grande voix d’Orient, Sara Hamidi, née à Ispahan, pratique, depuis l’enfance, le RADIF, chant ancestral savant persan classé patrimoine mondial immatériel.
Ce programme donne voix aux figures féminines de l’Occident médiéval et de l’Orient, si souvent anonymes, si souvent interdites et pourtant si puissantes et si belles. À quelques-uns des plus beaux chants d’amour de trouvères et de troubadours, des polyphonies de Guillaume de Machaut, répondend les chants improvisés de Sara Hamidi.
Le chant persan traditionnel et le chant occidental médiéval, se rencontrent et dialoguent accompagnés par des instruments (organetto, kamanche, et percussions)

« Priez pour paix » est le premier vers d’un poème de Charles d’Orléans (1394-1365).